Dépasser nos peurs

Val-David cours avancé: 10-11 octobre 2019

«Nous pouvons facilement pardonner à un enfant la peur de l’obscurité, la véritable tragédie de la vie est de voir les adultes avoir peur de leur lumière»

Platon

Un oiseau perché sur un arbre, n’as pas peur que la branche se casse, parce que sa confiance n’est pas placée sur la solidité de la branche, mais sur sa propre capacité à voler. La peur est un sentiment inhérent de l’être humain. Il est présent dès la naissance, à la mort. La peur se manifeste sous différentes formes : obsessions, perfectionnisme, addictions au travail, angoisses, agitation mentale, besoin de contrôle etc… Nous sommes tous un peu victimes de la peur d’une façon ou d’une autre, sans même nous en rendre compte parfois. La peur est parfois bien utile, en reconnaissant l’utilité de la peur, on peut l’apprécier, l’apprivoiser et même s’en faire une alliée. De même que pour aller de l’avant, il faut prendre appui sur un point fixe : avant de transformer éventuellement la peur en autre chose, il faut déjà savoir quelle est sa fonction positive.

Dans le règne animal, la peur est une émotion utile, parce qu’elle leur permet de savoir où sont leurs limites. La peur aide à définir le danger  et renforce leur instinct de survie.  La peur est donc un sentiment très sain, il est nécessaire de poser des barrières de sécurité qui nous disent jusqu’à où nous pouvons aller. Il permet le développement de qualités de fond telles que : la prudence, l’anticipation et la prévoyance, l’attention et la vérification. Comme toujours cependant, les problèmes commencent quand on la refoule, ou qu’elle déborde et nous limite dans nos vies.

C’est le manque d’amour de soi qui souvent génère une exagération de la peur. Ce manque de confiance en nous-mêmes peut prendre des proportions incontrôlées qui nous empêchent de changer, d’être nous-mêmes. Elle peut devenir un réseau de pensées qui finit par nous paralyser. La peur de l’avenir, nous ramène au passé, et nous empêche de vivre dans le présent. Nos frayeurs ne sont souvent que des ombres sur un mur, sans consistance véritable, mais tout de même capables de déterminer nos comportements, à notre insu.

Durant ces deux jours, nous utiliserons des techniques simples pour nous aider à dénouer les nœuds qui emprisonnent nos êtres dans des comportements anciens, à redimensionner nos peurs pour vivre pleinement le présent. Reconnaître nos craintes et leur donner l’écoute et l’attention dont elles ont besoin afin de libérer en nous le moteur du changement.  Le soin viendra desserrer l’étau qui se forme autour de notre tête lorsque nous n’arrivons plus à trouver d’issue, de solution et que par réflexe, nous nous agrippons à nos schémas habituels qui nous emprisonnent. Nous vivons trop souvent dans des habitudes qui ne correspondent plus à ce que nous sommes aujourd’hui. Nous aborderons aussi les crises de panique : ces moments de la vie où nous perdons les pédales et où la souffrance ne nous fait plus entendre raison.

Où et quand :

Le stage aura lieu les 10 et 11 octobre 2019 à la chaumière Fleur Soleil – 2010, montée du 2e rang, Val-David

Pour s’inscrire ou s’informer:

Merci à tous ceux qui le peuvent de s’inscrire au plus tôt auprès de Amira et Jacques Deguire cela facilite énormément l’organisation (prévenir si vous mangez le repas ou non).
Téléphone : (819) 322 54 13
courriel : chaumierefleursoleil@gmail.com 

Loading...